Smart Meters – Compteurs « intelligents » – Linky…

Smart Meters – Smart Attack

Comme démontré dans la vidéo ci-dessus, il n’y a pas mal de controverse en ce qui concerne les compteurs « intelligents ».

Votée par le peuple suisse en 2017, la Stratégie énergétique 2050 a notamment pour objectif de réduire la consommation d’énergie et améliorer l’efficacité énergétique. Par conséquent, Energie Romande va équiper 220’000 clients répartis sur près de 300 communes de compteurs dits intelligents. Ils procédèrent par zone géographique, au rythme prévu de 500 à 600 installations par semaine. – (source Energie Romande) (Switzerland)

Vous seriez informés par courrier 5 semaines avant le remplacement de votre compteur. (C’est à ce moment-là que vous auriez la possibilité de réagir). Si celui-ci n’est pas accessible depuis l’extérieur, Energie Romande prendra rendez-vous avec vous. La durée d’intervention est de 30 minutes, avec 20 minutes d’interruption de courant. – (source Energie Romande)

Selon Energie Romande : « ces compteurs émettent mois d’ondes qu’un baby phone et il n’y aurait pas de risques sanitaires. De plus, vos données seraient traitées de manière totalement anonyme et sécurisée ». – (source Energie Romande)

Les ondes électromagnétiques émises approx. toutes les 15 minutes par ces compteurs connectés, à priori d’intensité modérée, s’ajoutent à l’électrosmog déjà omni présent. Imaginez-vous un tel objet connecté dans chaque bâtiment, pour chaque domicile, commerce, école ! Cela peut suffire pour que certaines personnes basculent dans l’univers de l’électro-hypersensibilité.

Comme vous pouvez le lire dans le dernier paragraphe de la citation partielle de la Loi sur l’Energie plus bas : « L’utilisation de système de commande et de réglage intelligents requiert le consentement des consommateurs finaux et des producteurs chez lesquels il sont installés». Vous pourriez donc écrire à votre fournisseur d’ énergie en les informant que vous refuseriez cette installation chez vous.


“The transition from analog meters to smart meters — from a single monthly reading of energy usage to thousands of data points per month — transforms a blunt record of kilowatts consumed into a deeply personal snapshot of a person’s life. The data protection and privacy implications of collecting this data are not confined to Illinois but resonate around the world.”

Privacy International Legal Officer Scarlet Kim said: