Opposition collective au projet de la nouvelle station de base pour téléphonie mobile de Salt SA / VD_1348A et de Swisscom SA / LEVD, à 1261 Le Vaud, route des Montagnes, parcelle n° 113. CAMAC 179 660 du 28-07-2018

Ce projet prévoit une imposante station de base composée d’un mât de 25 mètres de hauteur et équipé de 12 antennes (6 par opérateurs – et il y aura encore de la place sur le mât…) avec une puissance totale d’émission cumulée de 4775 Watts, ainsi que trois armoires techniques sur une surface d’environ 12m2 (soit environ 4 places de parking).

Les risques pour la santé ne sont pas anodins et il y a de nombreuses études sur le sujet. Il y a une majorité de propriétaires dans notre commune et les ondes ne vous interpellent pas ? Sachez que la perte de valeurs immobilière est aussi à prendre en compte. Elle pourra être importante, surtout dans la zone des 145 mètres autour de l’emplacement.

Nous faisons opposition contre ce projet afin que soit appliqué le principe de précaution, ancré dans l’art. 11 al. 2 de la Loi sur la protection de l’environnement (LPE), et de sauvegarder la santé des habitants, en particulier celle des enfants et des personnes âgées.

La lettre d’opposition collective, ainsi que les listes de signatures ont été déposée à la Commune de Le Vaud, le jeudi 23 août 2018.

Grâce à votre participation, nous avons récolté 401 signatures !

Plus de 15 autres lettres d’opposition et commentaires individuels ont été soumis à la commune.

P/s

Ce projet est prévu pour le 2G, 3G et 4G mobile
il n’inclut pas le 5G.
le 5G  aura besoin de 64 antennes supplémentaires par opérateur
ainsi que des mini antennes supplémentaires partout dans le village
A ce jour, le  5G est encore en mode test et des mesures de securité nihil
Cela ajoutera au minimun encore 48,000W


P/s

 » Les données Internet et de télécommunications peuvent être transmises soit par câble, soit par voie hertzienne «sans fil». Les transmissions par câble sont plus rapides, plus sûres, plus fiables et beaucoup plus cyber sécurisé  et économes en énergie que les transmissions sans fil. Ainsi, dans le meilleur des mondes, nous aurions recours à des transmissions câblés pour la grande majorité de nos besoins en matière d’Internet et de télécommunications, et réserverions le sans fil à des communications courtes en déplacement. Malheureusement, ce n’est pas l’infrastructure que les  Telecom conçoivent  pour vous (……..) Mais contrairement au rayonnement sans fil qui nuit aux humains et à la faune, la fibre est sans danger pour tous êtres. » Traduction de la Source